Capitalisez sur votre propriété intellectuelle pour vous financer

En tant que startup vos droits de PI constituent une grande partie de votre capital qui sera valorisé lors de vos opérations de financement : levées de fonds, prêts bancaires… Les droits de PI vous permettent également de garder votre longueur d’avance, bloquer vos concurrents, trouver des partenaires et rentabiliser vos investissements.

Paris, le 5 mai 2021 – « J’hésite à breveter » … « A quoi bon protéger mon modèle ? S’il est copié par un grand groupe, je ne pourrai rien faire » … « Pourquoi déposer mon nom ? Je suis tout petit » …
Pas du tout ! Ne vous arrêtez pas à des idées reçues : les droits de Propriété Intellectuelle (PI) ne sont pas réservés aux multinationales. En tant que startup vos droits de PI constituent une grande partie de votre capital qui sera valorisé lors de vos opérations de financement : levées de fonds, prêts bancaires…
Les droits de PI vous permettent également de garder votre longueur d’avance, bloquer vos concurrents, trouver des partenaires et rentabiliser vos investissements !

En résumé vos actifs PI vont vous permettre de vous financer…puis de rentabiliser vos investissements que vous avez pu faire grâce à vos financements…la boucle est bouclée.

Simple ? Presque, cela mérite toutefois une stratégie dédiée !

Déjà…la Propriété Intellectuelle : qu’est-ce que c’est ?

Les droits de PI vous permettent de protéger et valoriser vos connaissances, créations et innovations dans tous leurs aspects.

  • Les brevets protègent vos innovations
  • Les marques protègent votre nom et votre image
  • Les dessins et modèles protègent vos designs
  • Le savoir-faire protège tout ce que n’importe qui paierait cher pour connaitre (pensez à la recette de cette fameuse boisson gazeuse)

Pour faire très simple mais très vrai : les droits de PI vous accordent un monopole sur un marché et assurent donc plus facilement la rentabilité des entreprises qui investissent et innovent.
Une étude conjointe de l’European Patent Office et l’EUIPO – European Union Intellectual Property Office démontre notamment que les entreprises qui détiennent des Droits de PI ont 20 % en plus de revenus par salarié que les entreprises qui n’en détiennent pas., ce chiffre atteignant même 55% pour les PME ! pour les PME (plus d’infos ici).
Les droits de PI c’est la récompense de tous ceux qui œuvrent pour le progrès (eh oui, c’est très RSE la PI).

Depuis quand la PI ça rapporte ? J’ai l’impression de ne payer que des factures !

C’est vrai, il y aura toujours des factures à payer pour constituer des droits, les maintenir et continuer à vous protéger.
MAIS voyez plus loin…Vos droits de PI ont une valeur intrinsèque. Appréhendez la PI comme un centre de profit et non plus comme un centre de coût.
Votre marque vous permet sûrement de dégager une marge supérieure à celles de vos concurrents (elle va véhiculer vos valeurs et vos clients seront fiers de pouvoir les partager), votre brevet ouvre des perspectives produit inouïes (innovations et expérience utilisateurs inédites).
Le « licensing » est aussi très méconnu alors qu’il peut être pourtant lucratif : autorisez l’exploitation de vos actifs PI par des entreprises contre rémunération. Au-delà de générer des revenus, le licensing vous permet également d’attaquer des nouveaux marchés via des entreprises déjà implantées et accélérer votre développement tout en réduisant vos investissements et donc vos risques.

En tant que startup, vos actifs de PI constituent donc la clé de votre développement et business plan et sont donc vos atouts lors de vos opérations de financement que ce soit des levées de fonds, des prêts bancaires ou des prises de participation à votre capital.

Ok mais comment s’y prendre ?

Commencez par recenser vos actifs PI et faites le tour de ce qui vous caractérise. Vérifiez ce qui pourrait être protégé et ne l’est pas encore, déterminez vos priorités pour accompagner votre business plan. Votre portefeuille d’actifs PI constituera votre socle.

Inscrivez vos actifs dans votre stratégie de développement pour en évaluer la dimension business : que peuvent-ils me générer comme revenus à court, moyen et long terme ? En termes d’image, de reconnaissance par mes clients, en termes de développement et d’approche par de nouveaux partenaires et bien sûr, en terme financier par des investisseurs.

Procédez donc à ce moment à une évaluation financière de ces actifs : que vaut ma marque ? que vaut mon brevet ? que vaut mon savoir-faire ?

Vos actifs de PI sont à considérer comme ce qu’ils sont vraiment : des assets financiers !

CQFD !

L’ensemble des équipes REGIMBEAU reste à votre disposition pour vous accompagner dans l’élaboration d’une stratégie de long-terme et la structuration de votre propriété intellectuelle selon vos objectifs business.